Petit lexique des termes Arabes

Publié le par islam-ma -vie

Abd : serviteur

Achoura (le 10 Muharram) : Martyr de l'Imam al Hussein (AS). Dixième jour du mois de Mouharram. Il est recommandé en ce temps d'observer un jeûne.

Ada : coutume, habitude.

Adl : justice (Nom divin)

Ahad ; Un, Unique (Allah)

Ahl : "gens", groupe d'hommes.

A'lam: Le juriste religieux le plus compétent

'Âlim: Savant religieux

Amr ; commandement (divin), précepte.

Asl : racine.

Asma : noms. al asma al husna
(les plus beau noms divins).

Aya (pl.ayat) : signe, verset coranique.

Bâligh: Adulte

Basmalla : acte de dire bismillah (Au Nom d'Allah).

Bay'a : serment d'allégeance.

Bayt : chambre, maison.

Bulûgh: Puberté, majorité.


Chahâda : profession de foi

Chari'a : doctrine fondamentale de l'Islam qui règle toute la vie.

Din : jugement, religion.

Du'â: Supplication, prière de demande.

Dunya : ce bas monde, la vie terrestre


(al) Fajr : prière de l'aube.

(al) Fatiha : "l'Ouvrante", la première sourate du Saint Coran.

Fatwa : décision juridique.

Fikr : méditation.

Fiqh : Science du droit islamique auquel est sujet le musulman. Il classe juridiquement les actes en degrés qui vont de l'obligation à l'interdit.

Fitra : religion innée (base de l'Islam).

Fitna :épreuve, trouble, sédition.

Furqân : distinction (terme coranique)désigne la Loi révélée comme critère, discrimination entre le bien et le mal (Coran II,53, XXI,48). Il s'applique au Coran en II,185 ; III,4 et XXV,1.

Gha'ib :disparu, absent.

Ghayb : mystère divin.

Ghusl (ghosl) : Bain rituel, ablutions totales du corp, nécessaire pour rétablir l'état de pureté indispensable à l'accomplissement des actes rituels.

Hadith (pl.ahadith) : "dict traditionnel, tradition venue du saint Prophète ou des Imams.

Hafiz : gardien.

Hakim : sage

Halâl : Légal, licite, permis.

Halq : sacrifice de la chevelure au pélerinage de la Mecque.

Hamdullilah : "louange à Allah".

Hanif : Quiconque croit en un Dieu unique.

Harâm : Illégal, illicite, défendu, interdit, sacré. Désignait à l'origine le territoire autour de la Mecque

Hajj: Pèlerinage.

Haqiqa : réalité.

Hijab : voile.

Hujja : preuve.

Ibada (pl.ibadat) : obligations cultuelle. Ibâdât : dans la chari'a, ensemble des actes liturgiques par lesquels l'homme entre en rapport avec Dieu.

Ihlâl est le contraire d'Ihrâm. C'est le fait de sortir de l'état d'Ihrâm, état pendant lequel il est interdit au pèlerin de se livrer à certains actes normalement licites. Donc dès que le pèlerin termine la `Omrah de tamatto` en coupant des cheveux de sa tête ou des poils de sa barbe ou de ses moustaches, il est en état d'Ihlâl et peut se permettre ce qui lui a été interdit pendant la phase précédente (pendant l'Ihrâm).

Ihtiyât : Précaution

Ihtiyât mustahab : Précaution recommandée.

Ihtiyât wâjib : Précaution obligatoire.

Idjmâ' : Consensus des érudits sur les règles de vie conformes à la chari'a.

Ijtihad : Effort personnel de recherche (à base scrpturaire).Etymologiquement, le mot "Ijtihâd" est dérivé de "johd" - effort-, c'est-à-dire s'efforcer de faire quelque chose. En tant que terme technique jurisprudentiel chiite, il signifie: "déduire le statut légal de ses références établies". Selon d'autres avis, la définition la plus adéquate du mot ijtihâd serait: "Le don d'obtenir des arguments étayant les statuts légaux ou les devoirs pratiques, légaux ou rationnels"

Ilm : connaissance, science, discipline.

Imam: Celui qui guide une Prière en assemblée.

Iman : foi.

Islam : soumission (à Allah)

Ism (pl.asma) : nom

Isma : impeccabilité.

Isnad : chaine de transmetteurs (d'une tradition).

Isra : voyage nocturne (du Saint Prophète.SAW)

Janâbah : Malpropreté (impureté) consécutive à l'acte sexuel ou à la sortie de sperme; impureté rituelle.

Junub: Personne en état d'impureté (voir janâbah).

Kaffârah, plur. Kaffârât : aumônes expiatoires.

Kâfir : infidèle, impie.

Khalil : ami. khallil Allah "ami d'Allah"

Khalq : création, l'ensemble des créatures.

Khâliq : créateur (Nom divin)

Mâ'-ul-Mutlaq : Eau pure, non mélangée

Mâ-ul-Mudhâf : Eau mélangée

Madhab : désigne les écoles sunnites de droit musulman: hanafisme, malikisme, chafiisme, hanbalisme.

Madrassa ( qor'aniyya ) : école coranique ,
on y enseigne le Coran et le Fiqh.

Mahram : Personne avec laquelle on ne peut pas se marier, proche parent (père, frère, tante, etc.)

Makrûh : Détestable

Masjid al-Harâm : la Mosquée Sacrée.

Ma'sum : impeccable.

Mihrab : niche faconnée dans un mur de la mosquée orientée vers la Mecque.

mokallaf : Quiconque est soumis aux obligations religieuses.

Mubâh : permis,licite.

Mubâhala : ordalie d'exécration (entre le Saint Prophète et les chrétiens du Najran).

Muezzin (de l'arabe "mo'ath-thin": celui qui récite à haute voix l'appel à la prière) : l'azan
(de l'arabe "athân")

Muharram : Le « mois sacré » par lequel commence l'année liturgique. Le 10 du mois de Muharram est l'Achoura, jour anniversaire du martyr de Hussein : « Chaque jour est Achoura et chaque terre Kerbela », dit un Imam

Mujtahid: Juriste religieux. Le Mujtahid (celui qui pratique l'ijtihâd) est de deux sortes : mujtahid absolu et mujtahid partiel. Le premier est à même de pratiquer la déduction de statuts dans toutes les branches de la jurisprudence", alors que le second est celui qui est "en mesure de déduire un statut légal dans certains branches de la jurisprudence et non toutes"

Muqallid: Celui qui suit l'avis d'un juriste religieux dans ses pratiques religieuses

Muqtadî: Synonyme de ma'mûm : celui qui suit l'Imam dans une Prière en assemblée

Mustahab : Recommandé.

Nabî : prophète.

Najâsah: Impureté, malpropreté

Najis: Impur, malpropre

Naskh : abrogation (d'un texte).

Niyyah : L'Intention (C'est le fait de former l'intention d'accomplir un acte religieux, la prière par exemple, pour s'approcher d'Allah.)

Non-mahram: Par opposition à mehram, donc celui avec lequel on peut se marier.

Qadar : décret (divin).

Qadhâ': Obligation religieuse dont on a manqué l'acquittement et dont on doit s'acquitter en retard

Qadr : destinée.

Qibla : orientation de la prière ( vers la Kaaba). Direction de la Mecque vers laquelle doivent se tourner les fidèles durant la prière.

Qiyâma : résurrection.

Qudsî, qudus : saint.

Ramadân : jeûne légale.

Rasûl : envoyé, apôtre.

Rijâ' : Acte désirable.

Rûh : esprit.

Rukû' : Inclination
.

Sabr : patience. Support de l'adversité.

Safâ : pureté.

Sajdah : Prosternation.

Sakina : ce mot marque une certaine présence d'Allah en un lieu, provient de la racine s-k-n qui signifie habiter ou se tenir dans un lieu.

Salâm : Salutation. Paix.

salât : Prière.

sawm : Jeûne.

Sayyid : titre de noblesse des descendants de Ali.

Shahâda : témoignage
(profession de foi de l'Islam).

Shahîd : témoin de la foi.

Sunna : tradition.

tafçîlî": Le fait d'être sûr et certain de bien s'acquitter des obligations de la Loi, ce qui implique qu'on les connaît d'une façon détailée.

Tafsîr : explication, commentaire (du Saint Coran).

Tâhir : Pur

Takbir : c'est la formule "Allalhou akbar" Dieu est grand qui est prononcée avant chaque prière.

Tâ'ifûn : ce sont les pélerins qui en état de sacralisation ('ihrâm), accomplissent les sept circuits rituels (tawâf) en tournant de gauche à droite autour de la Ka'ba. Coran II,185 et 158; XXII,26,29.

Taqiyyah: dissimulation de la Foi, lorsque la manifestation de celle-ci serait dangereuse pour le Croyant."Taqiyyah" signifie littéralement se protéger de ou éviter. En tant que terme technique juridique, il désigne une situation dans laquelle le Musulman doit dissimuler sa foi, lorsque la manifestation de celle-ci l'expose à des représailles. Mohammad Ibn Moslem rapporte de l'Imam al-Bâqir, ce qui suit : «La raison d'être de la Taqiyyah est d'épargner les vies humaines. Mais lorsque le sang est répandu, la Taqiyyah n'a plus de raison d'être».

Tarjîh : La règle de la préférence. C'est le fait de préférer le récit dont la chaîne de transmission,
le contenu ou le contexte comporte des éléments préférentiels, et d'appliquer le statut qu'il énonce.

Le Tayammum : est un acte de purification rituelle auquel on recourt lorsqu'on est empêché, pour une raison ou une autre, d'accomplir l'ablution partielle (Wodhû' ou totale (Ghusl) prescrite.
Il consiste grosso modo à frapper les paumes des deux mains sur le sable ou de la terre propre, et à les passer ensemble sur le front; puis il faut passer la paume de la main gauche sur le dos de la main droite, et enfin la paume de la main droite sur le dos de la main gauche
.

Ulamâ : savant en science religieuse.

'Umm'al kitab : désigne dans le Coran III,7; XIII,39 et XLIII,4 l'archétype du Coran inscrit de toute éternité, sur la Table gardée dont il est question dans le Coran LXXXV,22 pour signifier l'éternité et l'immuabilité de la Parole divine.

Umma : communauté du Saint Prophète.

Umra : pélerinage (à la Mecque).

Usûl : sources, principes (d'une science).

Wâjib : Obligatoire

Wakâlah : Mandat, procuration.

Wakîl : Représentant, mandataire, délégué

Witr (la Prière de) : la dernière partie de la Prière de tahajjud ou de Minuit.

Yawm al dîn : jour du jugement.

Zakât al-Fitrah : Aumône purificatrice de la rupture du jeûne de Ramadhân.

Zikr : mention, avertissement (le Coran),répétition d'une invocation

Publié dans Dictionnaire

Commenter cet article